Accueil » Nos actualités » 3ème semaine de l’Avent : joie ensemble

3ème semaine de l’Avent : joie ensemble

Avançons ensemble dans la joie, Noël se rapproche !

Prions

Pour ouvrir cette 3ème semaine, prions avec notre évêque président Laurent Lenne :

Seigneur une troisième bougie s’allume dans ce temps de l’Avent. Jean le Baptiste nous enseigne dans le désert : il nous demande de préparer ton chemin. Fais que cette crèche intérieure soit pour nous tous l’occasion d’accueillir tous les couples de la terre qui se posent encore la question : « Où allons-nous dormir ce soir ».

Méditation

Et pour accompagner notre chemin vers Noël, dans la joie, voici une méditation de notre évêque émérite Gilles-Marie :

C’est à la joie que Sophonie, Isaïe et Paul nous invitent en ce troisième dimanche de l’Avent. Oui, ils nous invitent à nous réjouir, à exulter, à louer ; et l’Évangile de Luc au partage, à la justice.

La liturgie insistera sur ce temps en le marquant par la couleur rose des ornements, Gaudete signifiant «  Soyez dans la joie  ». Ce dimanche représente une pause, un temps d’arrêt pendant l’Avent, car il anticipe la joie de Noël.

Le Christ nous offre d’entrer dans le mystère de Noël parce qu’il répond déjà à notre attente pour nous maintenir dans une joyeuse et persévérante vigilance jusqu’à son retour glorieux. Rappelons-nous que non seulement le Christ est venu, non seulement il viendra dans sa gloire, mais que dès maintenant il vient, dès à présent il est là.

La liturgie de Noël n’est pas que le souvenir de la venue de Jésus à Bethléem, elle est un mémorial qui réactualise pour nous cette venue, qui nous le rend sacramentellement présente si nous la célébrons dans la foi au Dieu qui est, qui était et qui vient.

La joie du Salut implique un deuxième mouvement presque simultané, la conversion, et cette joie est pour tous, elle est donnée gratuitement par amour et sans condition à tous ceux qui souffrent, à tous les pauvres, à tous ceux qui pleurent, à tous ceux qui ont faim et soif de justice en ce monde.

C’est bien cette joie qui nous est demandée (un triste moine est un moine triste) pour accueillir dans nos vie le mystère de l’Incarnation.

Je souhaite à tous un bon dimanche,en ce jour de joie et de louanges.

Partagez vous aussi vos méditations et prières dans les commentaires ci-dessous : nous avancerons ainsi tous ensemble dans la joie vers Noël !

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires